Quelle place sur les territoires pour les entreprises de la protection des plantes ? Dans le prolongement de la recherche, de la fabrication et de la livraison de leurs solutions, elles accompagnent leur utilisation. En lien avec les conseillers agricoles, leurs collaborateurs sensibilisent les agriculteurs à l’approche combinatoire pour protéger les cultures ainsi qu’aux bonnes pratiques d’application des produits conventionnels et de biocontrôle.

Accompagnement sur tout le cycle de vie d’un produit

Les entreprises adhérentes de l’UIPP se mobilisent également pour sensibiliser les applicateurs au port des Équipements de protection individuelle (EPI) via une campagne de communication. Elle a été lancée en février 2020 dans le cadre du Contrat de solutions et est co-financée par le plan Écophyto. La responsabilité de ces entreprises s’étend sur l’ensemble du cycle de vie d’un produit.
A.D.I.VALOR, la filière de récupération des emballages vides et des produits périmés, est largement citée dans l’enquête Feuille de route 2030 comme exemplaire en Europe. Le recyclage de l’ensemble des déchets plastiques agricoles affiche un taux record de 90 %.

 

 

Le Siècle Vert, pour mieux comprendre la protection des plantes 

En 2018, à l’occasion de son centenaire, l’UIPP a lancé le « Siècle Vert ». Cette initiative citoyenne vise à échanger, au sein d’un débat légitime organisé avec les professionnels, parties prenantes et les consommateurs, sur l’utilité et l’impact des solutions de protection des cultures. La pédagogie et le dialogue forment le fil conducteur de ces plateaux de discussion. La démarche Siècle Vert est amenée à se déployer et à se pérenniser.

Enseignements clés pour soutenir la souveraineté alimentaire

Ce que révèle l’enquête :

  • Le principe de précaution est déjà pris en compte dans le processus de recherche et d’homologation. Dès lors que les étapes scientifiques et réglementaires sont validées, il ne peut devenir un principe d’interdiction.
  • Le dogmatisme bloque l’attractivité du métier.
  • La science rassemble des connaissances à appréhender dans leur globalité et non de façon isolée ou détournée.
  • L’engagement des acteurs de la protection des plantes sur l’ensemble du cycle de vie de leurs solutions doit être mieux reconnu ainsi que leur rôle en termes de prévention des risques et de protection des utilisateurs et riverains.

L’accompagnement sur le terrain facilite l’appropriation des innovations.

Cap 2030, notre vision

POUR SES ADHÉRENTS
  • Communiquer sur les engagements de Responsabilité sociétale et environnementale (RSE) et de développement durable.
  • Grâce à la pédagogie, reconquérir les publics essentiels aux activités de protection des cultures.
  • Préparer la future génération en apportant notre vision de la transition agroécologique.
  • Dialoguer avec tous, participer aux débats sur les enjeux de l’agriculture et de l’alimentation.
  • Renforcer nos messages auprès des agriculteurs pour mieux les accompagner sur l’utilisation combinée de nos solutions.
    Accompagner les pratiques agricoles qui captent plus de carbone dans les cultures et les sols.
POUR L’UIPP
  • Réinvestir le champ du dialogue avec les acteurs locaux pour mieux appréhender leur enjeux.
  • Revenir à l’échelle du territoire en renforçant notre collaboration avec tous les acteurs des filières alimentaires, les instituts techniques, les organismes de formation.
  • Déployer notre communication en axant le discours sur la protection des plantes au sens large et sur la richesse de ses métiers.

Feuille de route 2030

Consultez l’intégralité de la feuille de route 2030.

Ceci pourrait aussi vous intéresser

Feuille de route 2030

Chercheurs
agiles et pluridisciplinaires

Pour mieux protéger les plantes, les espoirs se portent sur la recherche. Elle a déjà investi le biocontrôle et améliore le profil toxicologique des molécules. Les partenariats se nouent autour du digital, de la robotique, des biotechnologies et de la sélection variétale. Être une entreprise du secteur de la protection des plantes en 2020, c’est participer à la construction de solutions combinatoires. Cette dynamique de filière va s’amplifier et se diversifier dans les dix prochaines années.

En savoir plus
Feuille de route 2030

Acteurs essentiels de la souveraineté alimentaire

L’agriculture française a montré en 2020 toute sa robustesse et son potentiel. La crise sanitaire a fait émerger le nécessaire renforcement de la souveraineté alimentaire. Face aux enjeux du Pacte vert européen, le maintien d’un réseau de recherche et de production en Europe performant est obligatoire. Il permettra de développer l’innovation au bénéfice d’une agriculture performante et durable.

En savoir plus
Restez informé de nos informations Je m'inscris à la Newsletter