Veille Secteur
Le siècle vert

Remise des prix de la battle des vidéos sur les EPI lors des Culturales 2021

Les quatre lauréats de la battle des vidéos sur les règles de port des Equipements de protection individuelle (EPI) sont désormais connus. La justesse des conseils et l’humour du film réalisé par quatre étudiants du lycée agricole Chaumont-Choigne en Haute-Marne, leur a permis d’emporter le premier prix. Comme la campagne de communication portée par le Contrat de Solutions dans le cadre du Plan Écophyto a remporté un franc succès, elle est finalement maintenue en 2022 avec trois sujets.

Le 16 juin, sur le salon agricole Les Culturales organisé à Bétheny dans la Marne, le stand du Contrat de Solutions a pris, le temps d’une petite heure, des allures de fête du cinéma ! En projection : les vidéos des quatre lauréats de la battle des EPI « EPI c’est Tout », un concours ouvert en septembre 2020 aux étudiants des lycées agricoles. Inséré dans le cadre de la Campagne de communication sur les nouveaux Equipements de protection individuelle destinés aux traitements phytopharmaceutiques, l’objectif de ce trophée est de sensibiliser un large public sur les enjeux de sécurité au travail, notamment les jeunes en formation dans les établissements d’enseignement agricole. « Faire de la prévention, de jeunes à jeunes », comme l’a souligné en introduction de la remise des prix, Franck Feuillatre, chef de bureau de l’action éducative & de la vie scolaire, à la Direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER).

Le jury du concours est composé de membres du Contrat de Solutions, de l’Office français pour la biodiversité (OFB) et du ministère de l’Agriculture, soit 17 partenaires. « Le fond du message est évidemment le premier critère que nous avons pris en compte avec notamment la mise en avant des équipements et la justesse des règles de port, a souligné Julien-Durand Réville, responsable sécurité et environnement à l’UIPP et co-animateur de la campagne de communication avec Clotilde Bois-Marchand, chargée des dossiers agro-environnement à la FNSEA. Les messages doivent faire prendre conscience aux utilisateurs que tous les produits phytopharmaceutiques, conventionnels, de biocontrôle et autorisés en agriculture biologique, ne sont pas anodins. « Bien évidemment, nous avons aussi évalué la forme, poursuit-il. L’humour, le ton et le dynamique globale des vidéos ont été appréciés. »

L’efficacité dans les messages sur l’utilité de chaque EPI récompensée

Huit lycées agricoles se sont prêtés au jeu ! Les résultats ont été très serrés. Le premier prix a été décerné à l’équipe de trois « Stavettes », filmées par Arnaud, tous du Lycée agricole de Chaumont-Choigne en Haute-Marne. Une vidéo dynamique, efficace, avec un message clé : même en combinaison intégrale ne sortez pas sans vos gants, vos masques et vos lunettes ! Le deuxième prix s’est joué à un point près, avec un score de 439 votes ! Il a été décerné à huit étudiants du Lycée agricole Edgar Pisani de Neuvy dans l’Allier. La vidéo manie la caricature des postures de stagiaires, entre celui qui n’a pas peur de rien, et celui trop paresseux pour enfiler ses EPI ! Avec tout de même, parmi les candidats, ceux qui ont bien compris les enjeux de sécurité et savent convaincre les plus sceptiques. Son titre : « Bien traiter sans se maltraiter ». Le troisième prix revient aux BTS Acse du lycée agricole La Brosse d’Auxerre dans l’Yonne. Ambiance réseau TikTok, James Bond, et humour efficace. Bien évidemment, personne ne sent un bidon à son ouverture pour vérifier s’il est encore utilisable !

Quant au prix spécial du public qui a recueilli 863 likes et 872 vues, il revient à la vidéo « Les EPI en herbes » de cinq étudiants, eux aussi du lycée Edgar Pisani, avec une question clé : qui de Jérémy ou de Julien est le mieux protégé pour manipuler les produits phytosanitaires ? La question pourrait aussi être posée différemment : qui de Jérémy ou Julien est le mieux protégé contre le coronavirus ?

EPI, c’est pas tout ! La campagne de communication sur les EPI continue en 2022  

Ces épisodes donnent le clap de fin de la campagne de la web série Epi C’est tout. Néanmoins, la campagne de communication initialement programmée pour 1 an se poursuit en 2022 avec toujours cet axe sur la formation des jeunes au port de ces équipements de protection. S’ajoute une réflexion autour de la bonne gestion du téléphone portable vis-vis du risque chimique. Enfin, parce qu’il va aussi se déployer à partir de 2022, et qu’il entre dans le giron de la sécurité, le dispositif de système de transfert fermé pour remplir le pulvérisateur va être étudié. « Plus sûr pour l’opérateur, tout en obtenant une meilleure qualité de rinçage, la communication sur sa bonne utilisation a été soulevée par l’ensemble des membres du comité de pilotage », complète Julien Durand-Réville. Ces actions visent toujours le même objectif : harmoniser les messages sur la prévention du risque liés à tous les produits phytosanitaires.

Ceci pourrait aussi vous intéresser

La force d'un réseau actif et engagé

Progresser ensemble

Nous, acteurs du monde agricole, aux côtés des autres organisations professionnelles agricoles, prenons part à l’ambition collective de construire une trajectoire de progrès pour la protection de toutes les cultures, fondée sur des solutions concrètes, efficaces, durables et acceptées de tous.

En savoir plus

EPI, participez à la battle vidéos pour la websérie « Epi c’est tout »

En savoir plus
Restez informé de nos informations Je m'inscris à la Newsletter