Adhérents / Initiative Veille Secteur
Le siècle vert

Quelles sont les tendances de la protection des plantes aux Culturales 2021 ?

Sur les Culturales 2021, le message est clair : le tour de plaine se digitalise de plus en plus pour mieux surveiller les cultures.

La maîtrise des ravageurs, champignons et mauvaises herbes, grâce à l’agronomie ainsi que la réduction des usages de produits phytosanitaires restent au cœur des stratégies de protection présentées par les entreprises adhérentes de l’UIPP. Au nom de l’accélération de la transition agroécologique, l’application des solutions est plus précise, voire modulée au sein de la parcelle.

Les dernières innovations en matière de protection des cultures constituent toujours le temps fort de chaque édition des Culturales organisées tous les deux ans par Arvalis-Institut du végétal. Quinze entreprises de protection des plantes ont participé à la 15e édition qui s’est tenue du 15 au 17 juin sur le site de TerraLab à Bétheny dans la Marne. Leur stratégie pour accélérer la transition agroécologique ? Partager plus largement l’expertise agronomique avec les agriculteurs, leurs conseillers techniques et les distributeurs pour optimiser le positionnement des solutions, conventionnelles et de biocontrôle. Bien évidemment, s’ajoute la compréhension des modes d’action des substances actives et des groupes de familles chimiques afin de gérer le risque de résistance des bio-agresseurs.

Les outils numériques, ainsi que les services de prédiction du risque de développement des bio-agresseurs visent la réduction de l’IFT (Indice de fréquence de traitement) sur tous les segments de produits, herbicides, fongicides et insecticides tout en maintenant les rendements. L’amélioration de la qualité de pulvérisation, grâce aux matériels et aux adjuvants, apporte aussi plus de précision. Elle évite la dérive et les pertes de produits dans l’environnement.

Gamme étoffée de biosolutions en grandes cultures

Quant au biocontrôle, il monte en puissance en grandes cultures, avec un portefeuille de solutions qui est passé de 21 à 27 substances entre 2018 et 2021*. Les solutions stimulantes mises au point par les entreprises adhérentes de l’UIPP s’intègrent dans les programmes de protection pour augmenter la croissance racinaire et le développement général de la plante. Une culture bien implantée sera plus résiliente face aux stress climatiques et aux bio-agresseurs.

*Source Index Acta biocontrôle - IBMA

L’adaptation au changement climatique implique la mise en œuvre d’itinéraires agronomiques résilients et durables ainsi qu’un renforcement de la surveillance des bio-agresseurs.

Remplissage sécurisé du pulvérisateur : tout est (presque) dans le bouchon du bidon

La sécurité des applicateurs rassemble les entreprises de protection des plantes pour proposer des dispositifs toujours plus efficaces. Démonstration à l’appui, les deux marques de systèmes de transfert fermé (easyconnect et easyFlow), permettent l’incorporation du contenu du bidon dans la cuve du pulvérisateur en réduisant l’exposition de l’utilisateur et les pertes dans l’environnement au remplissage comme au rinçage. L’innovation réside dans des dispositifs de connexion du bouchon sur la cuve pour transférer le liquide de vidange et de rinçage du bidon.

Les systèmes de transfert fermé, easyconnect et easyFlow.

Ceci pourrait aussi vous intéresser

La force d'un réseau actif et engagé

Progresser ensemble

Nous, acteurs du monde agricole, aux côtés des autres organisations professionnelles agricoles, prenons part à l’ambition collective de construire une trajectoire de progrès pour la protection de toutes les cultures, fondée sur des solutions concrètes, efficaces, durables et acceptées de tous.

En savoir plus
Restez informé de nos informations Je m'inscris à la Newsletter