Adhérents / Initiative Veille Secteur
Le siècle vert

Les bonnes conditions météo de pulvérisation prédites avec les OAD

Pouvoir programmer un chantier de traitement des cultures dans des conditions climatiques optimales, c’est ce que propose gratuitement Belchim Crop Protection avec ses deux outils d’aide à la décision (OAD). Conformément aux principes de la protection intégrée en cultures spécialisées et en grandes cultures, ces modèles numériques évaluent des plages de trois heures où la pulvérisation des produits phytosanitaires, qu’ils soient de biocontrôle ou conventionnels, s’effectue en toute sécurité, sans risque de dérive.

La meilleure plage horaire pour traiter les cultures peut être connue cinq jours à l’avance grâce à deux outils d’aide à la décision (OAD) créés par l’entreprise de protection des plantes Belchim. Cette période optimale est déterminée avec les conditions météo. Elle permet de mieux organiser les chantiers au champ.

Une version destinée au désherbage des cultures spécialisées, vigne, arboriculture et maraichage, est en ligne depuis mars. Celui réservé aux grandes cultures, céréales et pommes de terre est disponible depuis fin 2019. Le logiciel de chaque web-application alerte par des codes couleurs sur les conditions de traitement par plages horaires de 3 heures. Vert foncé, les meilleures conditions sont remplies, vert clair, le désherbage est encore possible, rouge, il est déconseillé. « Ces outils sont conçus pour intégrer les données climatologiques locales afin que le traitement ne touche que les cibles adventices et se déroule sans dérive, dans le respect de l’environnement et de la réglementation, explique Céline Putaggio, responsable marketing opérationnel & communication chez Belchim. Les OAD ont été développés pour prendre en compte les paramètres liés aux bonnes conditions d’emploi des herbicides mais ils peuvent être extrapolés à tout autre type de traitement. »

Éviter la dérive et favoriser la bonne efficacité des herbicides

D’un point de vue réglementaire, il ne faut pas de vent supérieur à 19 km/heure pour éviter la dérive, et ce, quel que soit le produit pulvérisé. Par ailleurs, une bonne efficacité des produits phytosanitaires comme les herbicides s’obtient avec une hygrométrie entre 60 % et 95%, des températures entre 0° et 20 °et, bien sûr, l’absence de pluie dans les heures qui suivent l’application. Preuve que les prédictions météo sont essentielles dans le raisonnement de la protection des cultures : les 980 répondants de l’enquête Agrinaute réalisée à l’automne 2020 par Hyltel-Datagri place cet enjeu en tête de leurs attentes en matière d’OAD (42 %). Les modèles sur la protection contre les bioagresseurs sont ensuite cités : les maladies (28,1%), les adventices (27,4 %) et les ravageurs (26,3 %).

L’objectif de la web application est de déterminer les meilleures conditions d’application des herbicides en fonction de la météo, selon les cultures et le développement des adventices.

Ceci pourrait aussi vous intéresser

La force d'un réseau actif et engagé

Progresser ensemble

Nous, acteurs du monde agricole, aux côtés des autres organisations professionnelles agricoles, prenons part à l’ambition collective de construire une trajectoire de progrès pour la protection de toutes les cultures, fondée sur des solutions concrètes, efficaces, durables et acceptées de tous.

En savoir plus
Ressources et formation

Environnement et biodiversité

En savoir plus