Veille Secteur
Le siècle vert

La stratégie nationale de déploiement du biocontrôle est publiée

La très attendue Stratégie de déploiement du biocontrôle portée par le Gouvernement vient d’être dévoilée. Elle se décline en quatre axes : soutien à la recherche, simplification de la réglementation, accompagnement des agriculteurs et promotion au niveau européen.

La stratégie nationale de déploiement du biocontrôle pour 2020-2025 a été publiée le 5 novembre par le Gouvernement. Prévue par l’article 80 de la loi EGAlim, son objectif est de favoriser le développement de ces solutions alternatives aux produits phytosanitaires de synthèse. Dans son plan d’action, la stratégie biocontrôle mobilise au côté des services des ministères de l’Agriculture et de la transition Écologique, les acteurs de la recherche et instituts techniques, ceux du consortium biocontrôle au sein duquel des entreprises de protection des plantes ainsi que l’UIPP participent, l’association IBMA, les partenaires du Contrat de solution, l’Anses, des structures économiques ou institutionnelle… Le gouvernement vise 1 000 produits phytosanitaires de biocontrôle disponibles sur le marché à horizon 2025 contre de 523 au 1er janvier 2020.

Plus de recherche et d’accompagnement moins de procédures réglementaires

Afin de tenir ce rythme, quatre axes sont définis : soutien à la recherche, simplification de la réglementation, accompagnement des agriculteurs, promotion au niveau européen.

Ainsi, au-delà des programmes de recherche, le gouvernement veut encourager et accompagner les entreprises. En parallèle, des freins réglementaires sont à lever pour accélérer la mise en marché des produits de biocontrôle. L’objectif est d’alléger les procédures d’autorisation, d’expérimentation et d’utilisation.

La formation et la constitution de vitrines de démonstration doit faciliter leur emploi par les agriculteurs. Pour favoriser l’achat de ces produits, la possibilité et la pertinence d’une TVA alignée sur celle des produits phytos utilisables en agriculture biologique (7%) est à l’étude. Enfin, l’action du Gouvernement s’étend jusqu’à la promotion du biocontrôle au niveau européen notamment dans le cadre du Pacte vert pour l’Europe et de la stratégie « De la ferme à la fourchette».

Stratégie biocontrôle, des actions déjà engagées

Nombre d’actions sont en cours comme la consolidation de la définition réglementaire du biocontrôle ou la simplification des procédures administratives dans la soumission des dossiers de demande et de renouvellement relatifs à l’utilisation des macro-organismes. De même, le recours facilité aux pièges à phéromones pour la surveillance et la lutte contre les insectes ravageurs des cultures est déjà opérationnel. Le Gouvernement prévoit avant la fin de l’année de mettre en place un dispositif d’accompagnement des TPE/PME porté par la Banque publique d’investissement et doté d’un budget d’1 million d’euros. À partir de 2021, un inventaire des projets de recherche afin de les prioriser va être réalisé. Le Gouvernement va aussi recenser les expérimentations conduites sur le terrain et les démarches collectives.

La stratégie biocontrôle s’organise autour de quatre axes :

  • le soutien à la recherche et à l’innovation pour accélérer le développement et l’utilisation de ces solutions ;
  • la simplification de la réglementation pour alléger les procédures d’autorisation, d’expérimentation et d’utilisation des solutions ;
  • le déploiement des solutions, avec la mise en place d’une infrastructure d’expérimentation et de démonstration. formation et de l’accompagnement des agriculteurs ;
  • la promotion du biocontrôle au niveau européen, notamment dans le cadre du Pacte vert pour l’Europe et de la stratégie “De la ferme à la fourchette”.
50 %

des solutions de biocontrôle sont mises en marché par les entreprises de protection des plantes adhérentes de l’UIPP

Ceci pourrait aussi vous intéresser

Soyons plus sûrs !

Phytopratique

Fiches pratiques, gestes clés, tests de connaissances… Vous informer, c’est vous protéger !

En savoir plus
Ressources et formation

Formation et accompagnement

En savoir plus