UIPP - Union des Industries de la Protection des Plantes

Bilan positif pour La Cité du Siècle vert

30 mai 2018

Ouverte le 14 mai, en plein cœur de la capitale, la Cité du Siècle vert a fermé ses portes dimanche 27 mai, après deux semaines de rencontres avec tous les publics. Au total près de 5000 visiteurs ont pu découvrir un siècle de protection des cultures, participer aux échanges, poser toutes les questions et contribuer à la feuille de route du siècle à venir concernant la protection des plantes de notre agriculture.

La Cité du Siècle vert : près de 5 000 visiteurs en 14 jours

Acteurs du monde agricole, scientifiques, citoyens curieux et près de 20 classes de différents établissements scolaires franciliens ont déambulé dans les allées du 116 avenue de Turenne à l’occasion de ces 2 semaines d’exposition. Accompagnés de représentants du secteur et d’agriculteurs à disposition pour répondre franchement à toutes leurs interrogations et remarques, même les plus dubitatives, les visiteurs ont pu découvrir l’univers de la santé des plantes dans un environnement dédié et réaliste.

Une exposition saluée et des échanges sur tous les sujets

Conçue en collaboration avec des membres de l’Académie d’agriculture de France, l’UIPP et avec la participation de plusieurs organisations professionnelles agricoles et agroalimentaires, la Cité du Siècle vert a permis l’expression de tous, sans tabou pendant 14 jours.

Ce sont au total plus de 342 messages recueillis sur le livre d'or mis à disposition à l’entrée de la Cité. Parmi les nombreux mots laissés et échanges entre experts et public, quelques questions et témoignages reviennent fréquemment : « Comment être certain que les produits que nous consommons ne sont pas dangereux pour notre santé ? », « Les agriculteurs sont obligés d’acheter et d’utiliser des pesticides, ont-ils le choix ? », « Merci pour cet autre éclairage sur l’agriculture, ça change des idées reçues ! », « Un itinéraire de recherches de solutions dans la réalité de notre siècle. », « Très belle expo pédagogique, dommage qu’elle ne dure pas plus longtemps ! », « Mieux comprendre et faire la part des choses parmi toutes les infos-intox  ! »